Oraux

Dans chaque inter-région existe un dispositif de validation basé sur des oraux.

Les oraux présentent de nombreux avantages dont le premier est d’être « sur-mesure ». Ils sont l’occasion ‘un entretien évaluant d’autres dimension que les acquisitions théoriques : maquette, insertion professionnelle, analyse quantitative et qualitative des actes et démarches réalisées (arBook), ressenti personnel, analyse des difficultés rencontrées, conseils d’orientation, suivi du mémoire et des validations théoriques, etc.

Dans leur partie évaluation les oraux permettent de cerner l’aisance de l’étudiant dans la gestion des connaissances théoriques. A titre d’amorcer de discussion un cas clinique (ou « vignette ») est souvent proposé. Le questionnement est ensuite organisé en fonction des réponses obtenues. Les oraux sont surtout l’occasion d’explorer le travail personnel qui a été réalisé pour combler les lacunes fréquemment rencontrées à l’issue de l’ECN : pharmacologie, physiologie, physiopathologie, etc.

Exemple de vignette :

Un homme de 73 ans porteur présentant une fibrillation auriculaire chronique 
et une hypertension artérielle traitée doit être opéré d'une cholecystectomie 
sous coelioscopie dans 8 jours. 
Détaillez les principaux éléments de sa prise en charge.

Les oraux présentent l’inconvénient d’immobiliser pour une durée assez longue à la fois étudiants et enseignants. Ils nécessitent en outre des déplacements et ne peuvent donc pas être répétés trop souvent.